la vie du guépard

Le guépard est un mammifère. C’est même le plus rapide des mammifères terrestres car il peut atteindre 75 km/h en 2 secondes.
Comme le chat, son cousin domestique, c’est un félin
.
Il vit dans les steppes
et la savane africaine.
Actuellement, on peut en voir en Tanzanie, au Kenya et en Namibie.

Les petits viennent au monde au bout de 95 jours et pèsent entre 150 et 300 g. Une femelle a environ 4 petits.

Les petits sont aveugles à la naissance.

A leur naissance, ils doivent tout apprendre – et surtout apprendre à chasser pour survivre. Ils commencent à suivre leur mère lorsqu’ils sont âgés de 5 semaines.

La mère les transporte en les prenant dans sa gueule comme une chatte, ses chatons.

Ils ne savent pas chasser avant 15 mois.

Le guépard est un excellent chasseur. Il commence par repérer sa proie.

Il doit bien repérer sa proie car après une certaine distance (275 m), il doit faire une pause car il a du mal à respirer (il manque d’oxygène).

Il se cache derrière les buissons et s’approche tout doucement de sa proie… puis se lance à sa poursuite.

Grâce à ses pointes de vitesse (115 km / h), il rattrape très vite sa proie et lui donne un coup de patte pour la déséquilibrer. Puis finit par l’étrangler.

Il ne dévore pas entièrement sa proie, car il laisse la carcasse aux charognards
.

Généralement, et comme les autres carnivores qui peuplent la savane (lion, léopard, hyène), le guépard choisit sa proie parmi les animaux jeunes, malades ou vieux. Il chasse essentiellement les gazelles, les springbocks (c’est un genre de gazelle), les antilopes et les zèbres.Il se méfie des autres prédateurs

comme les lions, les léopards, les hyènes et les panthères.

Il peut attendre 2 à 5 jours avant de chasser à nouveau. Les femelles chassent plus souvent pour nourrir les petits.

Il peut rester 4 jours sans boire ; il se repose beaucoup pendant la journée – en particulier il cherche des coins d’ombre pendant les heures chaudes.

Les mâles vivent en groupe (2,3 ou + de 3) et défendent leur territoire. Ils attaquent les autres mâles si ceux-ci essaient de franchir leur territoire. En étant plus nombreux, ils peuvent mieux se défendre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×